Comment bien hiverner son camping-car

make my van aménagement de camping car et van sur mesure

L’hiver arrive ! Pour éviter que votre camping-car n’attrape froid en attendant les beaux jours, il est essentiel de prendre quelques précautions ! Notre objectif est de vous guider au mieux dans cette étape. Un intérieur propre, sec et isolé est la clé pour un véhicule préservé. De plus, un véhicule quel qu’il soit a besoin de rouler pour une bonne lubrification des éléments mécaniques.

Etape 1 : Les réservoirs d’eaux

Il est nécessaire, voire obligatoire de bien vidanger ses réservoirs d’eaux propres ainsi que ceux des eaux usées pour une question d’hygiène et de sécurité ! En se servant des trappes de visite, nettoyez les cuves en utilisant des produits tels que la javel ou encore des produits spécifiques comme Thetford, E65. Vous pouvez également vous servir d’une  pompe immergée pour vous aider à vider entièrement votre réservoir, et d’un petit compresseur pour les tuyaux, en faisant attention au clapet anti-retour. Après plusieurs rinçages,  laissez les trappes ainsi que les vannes de vidange ouvertes pour sécher la cuve. Le gel peut être une source d’ennui, c’est pour cela qu’il est nécessaire de vidanger le circuit d’eau (canalisation, pompe).

Etape 2 :  Les sanitaires

La cuve des W.C sera vidangée et désinfectée également. Évitez la javel dans ce cas et utiliser plutôt du vinaigre d’alcool. Le graissage des  joints de vanne et de cuve pour tout W.C chimique peut se faire grâce à un joint à base de silicone. La trappe restera également ouverte pour les mêmes raisons de séchage.

Etape 3 : Le circuit d’eau

Le boiler ou chauffe-eau sera à vidanger en laissant ouvertes les vannes. Pensez à démonter la pompe à eau pour un nettoyage du filtre, tout comme le vase d’expansion.

Etape 4 : La cuisine

Le réfrigérateur doit être vidé, nettoyé avec des produits tels que Thetford, E 402, destructeur d’odeur ou également de l’eau vinaigrée qui sont des anti-bactériens et anti-odeurs.  Profitez-en pour nettoyer les grilles d’aération pour éviter la moisissure, ainsi que les instruments de cuisine qui doivent être nettoyés dégraissés et ranger au sec.

Etape 5 : Aération

Vous pouvez laissez le lanterneau légèrement ouvert si votre véhicule stationne dans une zone sèche. Pensez toutefois à installer une grille s’il n’y a pas de moustiquaire, ce qui évitera aux individus extérieurs de s’infiltrer. Ouvrir tous les placards pour bien aérer. Il est conseillé de mettre un absorbeur d’humidité. Rassembler les matelas loin des parois ou stockez-les directement chez vous pour éviter l’humidité.

Etape 6 : Batterie

Pour éviter de décharger la batterie, car une batterie se décharge de quelques pourcentages par mois même hors utilisation, débranchez-la en protégeant les cosses à l’aide de produits tels que de la graisse blanche et laissez-la dans un local au sec. Vous pouvez également laisser un chargeur de type Floating ou brancher un simple chargeur avec une prise programmable hebdomadaire qui pilote le chargeur une nuit par semaine.

Etape 7 : Réservoir carburant

Bien remplir son réservoir de carburant pour éviter toute condensation. Faire tourner le moteur au moins 2 fois par mois. Il est toutefois conseillé de faire rouler le véhicule pour faire travailler tous les éléments mécaniques.

Etape 8 : Stationnement

Pour éviter toute source d’humidité, évitez de stationner votre véhicule sur de l’herbele long d’une haie ou sous des arbres et mettez-vous sur un terrain plat pour éviter de faire jouer les suspensions inutilement. Les pneus doivent être gonflés au maximum (sur-gonflage), pour éviter la déformation, et garer roues droites pour ne pas tordre les soufflets de cardans ainsi que la direction. C’est pour cela qu’il est recommandé de déplacer votre véhicule chaque mois pour ne pas rester sur la même bande de roulement trop longtemps. Vous pouvez également choisir de caler sur une surface plate le véhicule à l’aide de vérins ou de chandelles, (solution efficace mais délicate). Le frein à main ne doit pas être trop serré pour ne pas avoir de soucis de blocage de patins à cause du froid, surtout s’il s’agit de freins à tambour. Utiliser des cales de maintien pour le véhicule.

Etape 9 : Protection

La carrosserie doit être bien lavée pour pouvoir détecter les micro-rayures et ainsi pouvoir traiter à base de produits spécifiques le véhicule (rolly car, détachant trigano). Le graissage des portes, lanterneaux, coffres,  ainsi que la lubrification des éléments mécaniques (suspensions, transmission…) est importante, c’est pourquoi nous recommandons des produits type WD40 et autre graisse lubrifiante, qui sont d’excellents isolants, dégrippant, et qui évite la formation de corrosion. Dans la mesure du possible il est préférable de stationner sur des zones sèches et sur un sol plat.

Toute l’équipe de Make My Van reste à votre disposition si vous souhaitez davantage de conseils. A très bientôt !

 

, le , Modifié le : 02-06-2016

categories :